12 Dec, 2018

La ville de Bihorel expérimente la coupure de l’éclairage public au domaine du Chapitre, du 1er septembre au 15 décembre (de minuit à 5h du matin du dimanche soir au jeudi et de 1h30 à 5h le vendredi et samedi soir).
La municipalité s’engage dans une démarche progressive de réduction de la consommation électrique.

Cette expérience « avenir » concernera, dans un premier temps, uniquement certaines rues du domaine du Chapitre, là où la densité urbaine et la circulation sont faibles.

Seront concernées les rues  :

  • Maurice Utrillo,
  • Albert Beaucamp,
  • Louis Feuillade,
  • Jacques Charon,
  • Marcel Pagnol,
  • Louis Jouvet,
  • Jules Raimu,
  • des Clématites,
  • des Capucines – Allées des Violettes,
  • de la Ferme,
  • Sacha Guitry,
  • André Bourvil,
  • Max Linder,
  • Michel Simon,
  • Une partie de la rue des Campanules,
  • des Camélias,
  • Georges Méliès,
  • rues et allées Théodore Géricault,
  • rues et allées Henri Matisse.

Cela représente environ 300 foyers.

 

Ce nouveau dispositif sera mis en place à partir du 1er septembre jusqu’au 15 décembre – de minuit à 5h du matin du dimanche soir au jeudi et de 1h30 à 5h le vendredi et samedi soir.
Les artères principales de la ville ne seront pas concernées par ce dispositif.

 

L’objectif premier de cette expérimentation est de réduire la facture d’énergie et de lutter contre les conséquences néfastes de la pollution lumineuse sur la biodiversité. Les économies réalisées permettront à la Métropole de remplacer les systèmes d’éclairage vieillissants et les ampoules actuelles énergivores par des leds moins consommatrices en énergie. Il s’agit pour la ville de Bihorel de continuer à s’engager aux côtés de la Métropole dans une démarche de développement durable dans le cadre de la COP 21.

Renseignements : 02 35 59 56 18 / 40

 

Qu’est-ce que la COP 21 ?

 

Le terme « COP » signifie « Conférence des Parties » qui est un long processus de négociation international sur le climat. En 2011, les États se sont engagés à trouver un accord international pour contenir le réchauffement climatique en dessous de 2 degrés : c’est l’objectif de la Cop 21. En 2015, avec les accords de Paris, 195 États et l’Union Européenne se sont engagés à maîtriser l’augmentation des gaz à effets de serre causée par l’Homme, dans le but d’éviter un dérèglement dangereux du climat.

La Métropole Rouen Normandie s’est engagée dans cette dynamique internationale en définissant une politique « Climat – Air – Energie » ambitieuse, elle a ainsi lancé sa COP 21 locale qui doit fédérer les acteurs économiques et institutionnels du territoire ainsi que les citoyens et les communes de la Métropole pour construire leur propre engagement. L’ensemble de ces actions prendra la forme, fin 2018, d’un « Accord de Rouen pour le climat ».

La ville de Bihorel souhaite s’engager en signant cet accord, prendre sa part de responsabilité et s’investir dans ce projet, notamment, dans un premier temps en mettant en place l’extinction de l’éclairage public durant une partie de la nuit.

Plus d’infos sur la COP 21 locale : http://www.notrecop21.fr/

service communication

Les commentaires sont fermés

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com