18 Nov, 2017

Afin de rationaliser les dépenses, et d’optimiser davantage les achats, la Ville de Bihorel mise de plus en plus sur le groupement de commandes.

“Les groupements de commande sont un moyen pour la collectivité de réaliser des économies d’échelle en obtenant des tarifs plus intéressants”, déclare Claire Robine, responsable de la commande publique de la Ville.
“Nous saisissons l’opportunité lorsque c’est possible. Mais cela n’est pas pertinent pour tout”.
Actuellement la Ville de Bihorel a un marché commun pour les fournitures scolaires, activités manuelles, jeux éducatifs… avec une dizaine de communes de la métropole rouennaise, Rouen étant le coordonnateur depuis plusieurs années.
Le carburant pris à la pompe fait l’objet d’un autre marché – plus récent -avec 11 communes et établissements publics.
Les fournitures des services techniques sont également concernées (quincaillerie, électricité, plomberie, peinture…).  

Les illuminations de Noël également concernées
Elles faisaient l’objet d’un marché public commun avec la Ville de Bois-Guillaume. Les illuminations de fin d’année font, depuis cette année, partie d’un groupement de commandes de 7 communes, dont Déville est le pilote.
“Cela nous permet d’avoir de meilleurs prix”, indique Sébastien Boust, responsable des services techniques. “De ce fait, avec quasiment le même budget, nous aurons une plus belle prestation”.

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com