1 May, 2017

panneau_transat2Au 31 août 2016, la piscine Transat a dû fermer ses portes pour un important chantier de réhabilitation.
Une fermeture qui devrait durer deux ans. L’équipement est financé par les communes de Bois-Guillaume et Bihorel, organisées en syndicat intercommunal.

Les diagnostics réalisés ont montré qu’il était indispensable d’engager la réfection de la toiture, de l’isolation, de la ventilation (défectueuse), de moderniser l’équipement et d’améliorer ses performances énergétiques.

Trois scenarii possibles ont été dressés par le syndicat de piscine SI2B (Bois-Guillaume -Bihorel) : un programme de base (estimé à 4 millions d’euros HT) et deux options qui prévoient notamment la création d’un bassin polyvalent d’activités (pour l’aquagym etc).

Le plan de financement n’est pas encore finalisé. Les deux communes seules, ne pouvant assumer la charge financière, et la piscine étant fréquentée à 80 % par des extérieurs (public, écoles, établissements médico-sociaux), le syndicat intercommunal compte sur l’appui de la Métropole. Mais actuellement, cette dernière ne peut – en tant qu’intercommunalité – apporter son soutien financier au projet d’une autre intercommunalité en son sein : c’est ce que dit la loi.
Seront également sollicités le Département, la Région etc.

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com