25 Nov, 2020

Suite à l’assassinat de Samuel Paty, la Ville de Bihorel rend hommage à l’enseignant d’histoire-géographie, décapité le vendredi 16 octobre, en sortant du collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Le tragique événement intervient cinq ans après l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo. Une nouvelle fois, la liberté d’expression est la cible du terrorisme.

“Un enseignant est mort pour avoir fait son métier, celui d’enseigner les lois de la République, le droit au blasphème, la liberté d’expression, qui font partie des valeurs de la France.

Il a été assassiné alors qu’il exerçait le plus beau métier du monde, c’est-à-dire, professeur : celui qui transmet le savoir aux générations de citoyens de demain pour les éclairer”, s’émeut le maire Pascal Houbron.

Un rassemblement ce mercredi, à 12h,
dans les jardins de l’hôtel de ville

Le conseil municipal témoigne sa solidarité avec la victime et sa famille, son soutien à l’ensemble de la communauté éducative et sa mobilisation pour défendre la liberté d’expression.

Il propose aux Bihorellaises et Bihorellais qui le souhaitent de se recueillir dans les Jardins de l’hôtel de Ville ce mercredi 21 octobre, à 12h (midi), jour de l’hommage national.

A cette occasion, les drapeaux de l’hôtel de Ville seront en berne.

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.