18 Nov, 2017

Le vendredi 6 octobre, avait lieu, rue Philibert Caux, l’inauguration des Alizés. La structure, gérée par l’IDEFHI (Institut Départemental de l’Enfance de la Famille et du Handicap pour l’Insertion), est une unité qui accueille des jeunes adolescents en semi-autonomie.
L’inauguration s’est déroulée en présence du Maire de Bihorel, Pascal Houbron, et de son adjointe Nathalie Lecordier, par ailleurs vice-présidente du Département et présidente du conseil d’administration de l’IDEFHI.

L’unité pour adolescents était installée auparavant rue Le Nôtre, à Rouen, dans des locaux devenus trop étroits. Après un déménagement sur un site provisoire à Canteleu, les jeunes sont installés, depuis le mois d’août, dans la “Maison blanche”, un grand bâtiment qu’occupe l’IDEFHI depuis 2007, rue Philibert Caux, et qui accueillait jusqu’ici des enfants.

“Le bâtiment accueille désormais des jeunes de 16 à 18 ans. Un âge auquel on se prépare à devenir autonome”, indique Nathalie Lecordier. Le bâtiment de la rue Ph. Caux a dû subir d’importantes transformations en vue d’y créer de petits appartements et des espaces communs.

“L’opération de réhabilitation a commencé en février 2016 et aura duré 17 mois”, indique Christophe Lemasson, en charge des travaux. “8 studios simples et doubles avec sanitaires et kitchenette ont été créés. La maison date de fin du XIXe – début du XXe et a subi depuis de nombreuses transformations et mises aux normes”

Le maire de la commune, Pascal Houbron, a salué le travail du personnel auprès des jeunes et a invité ces derniers à découvrir Bihorel et son tissu associatif riche.

 

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com