21 Sep, 2017

argiSitué au coeur de la commune, à la charnière entre Bihorel Village et le Plateau des Provinces, le Parc de l’Argilère est un lieu de promenade et de rencontre apprécié des Bihorellais.  Il est également le théâtre d’animations telles que la fête de la musique.

Créé dans les années 70
sur une friche industrielle

Le Parc de l’Argilière est né dans les années 70 d’une volonté du Conseil municipal de créer un espace vert pour le Plateau des Provinces.
C’est en 1973 que la commune, sous l’impulsion de son maire Claude Leveau, s’engage à racheter le terrain Chouard, du nom de son propriétaire, entrepreneur bihorellais en travaux publics, qui avait créé sur ces terres en 1911 une briqueterie dite de la Madeleine. Fermée en 1962, elle avait été peu à peu abandonnée pour devenir un dépôt d’ordures.
Les opérations de nettoyage débutent en 1977. En 1978, la cheminée de l’ancienne briqueterie, de 35 mètres de hauteur est abattue pour des raisons de sécurité.
Par souci de mémoire de cette ancienne zone d’activité industrielle sera conservé le four à feu de type Hoffmann (tronqué). Il existe toujours aujourd’hui.
Le projet de faire de cette ancienne friche un parc de verdure a été soumis aux Bihorellais.
C’est en 1978 que les bulldozers attaquent les premiers travaux de terrassement et d’aménagement, créant, à partir d’un terrain chaotique, un espace vert avec collines, gazon, plantations de 2500 végétaux dont 450 arbres, cheminements et bancs.
Le Parc de l’Argilière ouvre ses portes en 1980.

Sources : Le Plateau des Provinces et le Chapitre, Groupe d’histoire et d’études de Bihorel

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com