24 Jan, 2020

D’importantes opérations de rénovation sont en cours dans deux des trois quartiers de Bihorel sur de l’habitat collectif : au Plateau des Provinces, un chantier est mené par le bailleur social Logéo Seine Estuaire, et au Chapitre, par l’Immobilière Basse-Seine. Un véritable coup de jeune pour la commune. Un air de renouveau pour les occupants.

217 logements rénovés au Chapitre

Une opération de rénovation de grande envergure est actuellement en cours au Chapitre. Elle concerne quatre résidences – Les Ormes, les Charmes, les Chataigniers, les Aulnes – soit 217 appartements.
Les constructions datent de 1979 et n’en sont pas à leur premier lifting. Les travaux ont commencé fin 2018 et devraient s’achever au 2e semestre 2020. Ils sont menés par le bailleur social l’Immobilière Basse Seine.
A l’extérieur, les travaux concernent : une isolation par l’extérieur, le remplacement des fenêtres, l’étanchéité des toitures terrasses, le remplacement des ventilations mécaniques contrôlées (VMC), des portes de hall, gardes-corps, et la création de jardins.
Chacun des logements sera également rénové avec : réfection totale des toilettes et salles de bains (sols, murs, lavabo etc), rénovation des cuisines et mises aux normes électriques.
Coût total de l’opération : 10 millions d’euros.

434 logements rénovés au Plateau des Provinces

Alsace, Auvergne, Lorraine, Bourgogne, Flandre, Gascogne, Anjou, Champagne, Maine, Roussillon, Nivernais, Orléanais…
12 immeubles font l’objet d’une vaste opération de réhabilitation au Plateau des Provinces, menée par le bailleur social Logeo Seine Estuaire.
Les travaux concernent :

  • pour la partie extérieure : la réfection des façades (isolation et bardage), des terrasses (isolation et étanchéité), la révision ou le changement des fenêtres, l’installation de persiennes, la réfection de certains balcons.
  • dans les parties communes : la rénovation des halls, la réfection des peintures (cages d’escaliers et paliers), la desserte de l’ascenseur à tous les étages (pour les tours), la mise en place d’un système de désenfumage, le remplacement et amélioration de l’éclairage, la condamnation des accès des vide-ordures.
  • dans les logements : la mise en place d’un système de traitement du calcaire de l’eau, d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC), de l’eau chaude collective, le remplacement des robinetteries de salles de bain, le remplacement de toute l’installation de chauffage des logements : radiateurs et tuyaux d’alimentation.
  • côté aménagements extérieurs : la rénovation des espaces verts au niveau des entrées et pieds d’immeubles, la mise en place de colonnes d’ordures ménagères enterrées.
    Les travaux ont débuté en avril 2017 et devraient être terminés pour l’été 2020.
    Coût total de l’opération : 21 millions d’euros.

De nouvelles colonnes enterrées

A l’occasion de ces deux chantiers, de nouvelles colonnes enterrées destinées aux ordures ménagères et aux recyclables ont été installées aux abords des immeubles.
Le mobilier urbain est fourni par la Métropole Rouen Normandie qui détient la compétence gestion des déchets.

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com