21 Oct, 2017

victor_boucher_webLe célèbre comédien, qui a vécu à Bihorel, a donné son nom à une rue du Plateau des Provinces. Elodie et Claude Heu retracent son histoire.

“Victor Boucher vit le jour le 24 août 1877 à Rouen, rue Saint-Étienne-des-Tonneliers. Il y passa son enfance jusqu’à l’installation de la famille à Bihorel en 1892 lorsque ses parents reprirent un café-épicerie nommé le Café des Sports.

Pour se rendre à l’école Bellefonds de la rue Beauvoisine, le jeune Victor descendait les chemins des coteaux de Bihorel. Après son certificat d’études, le jeune homme travaillait comme comptable et faisait en parallèle ses premiers pas sur les planches en amateur.

Au tout début du XXe siècle, il se décida à franchir le pas et s’installa à Paris où il décrocha un premier contrat dans un théâtre de boulevard. Il connut le succès à partir de 1910, date à laquelle il rentra dans la compagnie de Lucien Guitry.

Mobilisé pendant la guerre 1914-1918, il créa à son retour une pièce de théâtre intitulée « Les Vignes du Seigneur », son plus gros succès. Il fut l’un des plus célèbres comédiens de l’après-guerre et devint directeur du théâtre de la Michodière en 1927.

cafe_victor_bouchercafe_victor_boucher2Le café de ses parents était à l’origine le presbytère du curé, l’abbé Henri Gustave Floquet. Sans doute est-ce la raison de la présence d’une statue de la Vierge exposée dans une niche sur la façade extérieure. C’est pour cela que le débit de boissons était surnommé « Le Café de la Vierge ».
Aujourd’hui, le café fait place à un bâtiment moderne place Caron. Une plaque sur sa façade rappelle que Victor Boucher vécut puis séjourna dans notre ville. D’ailleurs, dans le cadre de ses travaux, le Groupe d’Histoire et d’Etudes de Bihorel est toujours à la recherche de la statue de la Vierge mystérieusement disparue…”

Élodie et Claude HEUvierge_victor_boucher

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com