25 Nov, 2020

Oser le dire, pousser la porte de sa mairie, d’une association… briser le silence. C’est souvent le premier pas pour sortir de la violence. Les mouvements #balancetonporc, #metoo ont ouvert la voie de la libération de la parole. Vous êtes victime ou témoin de violences? Parlez-en.

“On le sait, ce n’est pas facile. Quand on est victime de violences, il faut avoir du courage pour en parler”, expose Maud Chesneau, agent d’accueil au service social. “Les femmes concernées sont souvent perdues et ne savent pas comment s’en sortir. Nous sommes là pour les accompagner”.
Vous êtes victime de violences ? De nombreux interlocuteurs locaux, peuvent vous aider : le service social, en premier lieu, situé au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville :
“Nous sommes là pour écouter, soutenir, et orienter. Nous recevons les personnes qui en ont besoin , et les écoutons, sans jugement”, résume Céline Delapierre, responsable du service social.

Les personnes qui le souhaitent peuvent être reçues en toute confidentialité : “Nous pouvons nous mettre dans un bureau à part. Et nous donnons aux personnes qui le souhaitent la possibilité d’avoir une boite postale en mairie pour toutes leurs démarches, et surtout nous leur proposons un accompagnement : démarches auprès de la CAF, demande de logement, accueil d’urgence avec le PAVIF”.

Ecouter, puis agir

“Nous ne faisons rien sans le consentement de la personne concernée”, souligne Maud Chesneau. “Souvent nous l’invitons à porter plainte, et l’orientons vers d’autres structures en fonction de ses besoins”.

Contact :
Service social
02 35 59 56 07/08.

Ils vous écoutent

3919
Violence Femmes Info Numéro national de référence pour les femmes victimes de violences
CIDFF – 76
Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles
02 35 63 99 99
PAVIF
Pôle d’Accueil Violences Intrafamiliales
02 35 71 26 01
CASA
Centre d’Accueil Spécialisé pour les Agressions
02 32 88 82 84

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.