19 Nov, 2019

Ce lieu permet chaque année à de nombreux artistes de présenter leurs oeuvres : peintures, sculptures, photographies… Fermée pour travaux depuis 2017, la Grange de la Petite Madeleine va rouvrir ses portes à la mi-novembre.

“La première phase des travaux concernait le gros oeuvre : remise en état de la maçonnerie, réfection de la toiture, de l’installation électrique, réfections des menuiseries extérieures, installation d’une cuisine et de nouveaux sanitaires“, indique Jean-Pierre Faucon, Directeur des Services techniques de la Ville.

En octobre, de nouveaux travaux ont été engagés : installation de fenêtres sur la partie haute du bâtiment, réfection de la peinture intérieure, installation de spots supplémentaires.

Suite aux travaux, les services techniques de la Ville procèderont au réaménagement intérieur.

Les travaux de réhabilitation ont été réalisés pour un montant total de 333 868 euros.

Vestige d’un Bihorel rural

Située rue de Verdun, face à la Poste, la Grange de la Petite Madeleine date du XIXe siècle. Elle faisait partie d’une ferme du même nom, souvent appelée ferme à Pécot, du nom de son dernier exploitant (qui donne aussi son nom à la mare à Pécot, située à côté de l’hippodrome). Le manoir de la Petite Madeleine, propriété des religieux de Sainte- Catherine – devenu plus tard celle de l’Hôtel Dieu de Rouen – se trouvait juste derrière la Poste.
Source : Espaces verts et belles demeures, Groupe d’Histoire et d’Etudes de Bihorel

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com