21 Jan, 2021

Difficultés financières, pertes d’adhérents, activités en sommeil… les associations sont fragilisées par la crise sanitaire et les restrictions gouvernementales. Certaines craignent même de devoir mettre la clé sous la porte. La Ville leur vient en aide et monte un plan de soutien aux associations.

Décembre 2020

Nombre de responsables d’associations nous ont témoigné leur inquiétude depuis la rentrée. Beaucoup ont perdu des adhérents, des adhérents qu’elles ne reverront peut-être pas, car les gens apprennent depuis des mois à vivre autrement. Peut-être devront-elles se tourner vers d’autres modes de fonctionnement”, résume le maire Pascal Houbron. “Après cette crise, il y aura beaucoup à reconstruire”.

Des subventions exceptionnelles

Attentif aux associations de sa commune, le maire déclare : “nos associations, c’est une partie de nos liens sociaux. Et ce sont aussi des emplois : Fer Faire, le GCOB, CCL (Carrefour culture et loisirs) ou encore l’école de musique intercommunale ont des salariés. Aussi, avec le conseil municipal, nous souhaitons les soutenir, notamment en leur accordant des subventions exceptionnelles”.

Maire et adjoints se sont entretenus avec les responsables d’associations en
visio-conférence fin novembre. Chacun devra fournir un état des lieux précis.
“Les situations sont diverses et nous ferons du sur-mesure pour être au plus près des besoins”, résume Pascal Houbron.

La Métropole Rouen Normandie a également mis en place un dispositif de soutien : sont concernées les associations intervenant à l’échelle pluricommunale et relevant de ses champs de compétence (santé, migrants, violences intrafamiliales, accompagnement à la mobilité, jeunesse, insertion…).

Plus d’infos sur :
www.metropole-rouen-normandie.fr

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.