23 Jul, 2019

Par Claude Heu

Dans les années 1900, le folklore était courant dans les environs de Rouen.
Madame F. Martin, une couturière spécialiste des costumes vint s’installer rue Sainte Venise et confectionna des coiffes et blouses brodées.
Sa clientèle venait de Rouen en tramway n°4 pour descendre à la station herbeuse.
A Bihorel existait un groupe folklorique « La Farandole » qui permettait de voir la qualité des habits.


Les commentaires sont fermés

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com