25 Nov, 2020

Face à l’épidémie de COVID-19, le personnel d’entretien municipal adapte ses pratiques au rythme des protocoles sanitaires.
Le point avec Nadine Bies, responsable service restauration, logistique et scolaire et son adjointe Sophy Devaux :

« Nous suivons les textes de près. Dans les écoles, nous nous conformons aux protocoles de l’Education nationale. Dans les bâtiments municipaux, nous suivons les procédures de l’ARS (Agence Régionale de Santé) concernant l’accueil du public », résume la responsable.

« Depuis la rentrée, le protocole dans les écoles a été adapté, expose Sophy Devaux. L’éducation Nationale préconise (propos recueillis au 1er octobre) : une aération 3 fois par jour, une décontamination quotidienne des zones contact (poignées de portes, interrupteurs, meubles…) à l’aide d’un produit désinfectant, et le nettoyage des sols une fois par jour. Et dans les restaurants scolaires, nous décontaminons toutes les surfaces entre chaque service ».

Deux décontaminations par jour

Dans les bâtiments municipaux ouverts au public, une à deux décontaminations sont pratiquées chaque jour, en fonction de la fréquentation du lieu : « nos agents procèdent à deux décontaminations des zones contact par jour à l’hôtel de ville, une à deux au centre culturel Gascard, en fonction de l’utilisation des locaux. Dans les gymnases, les gardiens assurent un entretien quotidien, et procèdent à la décontamination après de chaque utilisation ».

La Ville a investi dans un produit d’entretien adapté : « il s’agit d’un produit nettoyant et désinfectant. Le même est utilisé sur tous les sites. Il est facile d’utilisation et sans rinçage».

Propos recueillis au 1er octobre 2020.
Les pratiques utilisées sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles mesures.

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.