19 Nov, 2019

Son état d’esprit et sa condition physique de sportif lui servent au quotidien, dans ses missions de policier municipal à Bihorel. Rencontre avec Damien Lejeune, recruté cette année par la Ville.

Recruté cette année (2019), Damien Lejeune met ses qualités de sportif au service de son métier.

“Pour moi, une excellente condition physique est indispensable dans notre métier : en intervention, il y a des situations sur lesquelles, cela peut rapidement dégénérer. Et il faut être préparé à cela. Et puis, il faut savoir que chaque jour, on se déplace avec 9,5 kg d’équipement sur le dos : ceinturon, armes, menottes, lampe, gilet pare-balles…”

L’importance d’être préparé physiquement

“J’ai toujours fait du sport. Et j’en ai pratiqué énormément dans la Gendarmerie (ndlr. Damien a servi 5 ans en Gendarmerie). Cela m’a aidé à développer l’esprit d’équipe, le respect, le dépassement de soi, le courage. Dans le monde de l’intervention, on assiste son collègue, et il faut pouvoir compter sur lui. D’où l’importance d’être préparé physiquement”.

12e place au Championnat de France des Polices municipales

Adepte de course à pied, Damien participe chaque année au Championnat de France de cross-country des Polices Municipales : un cross de 9 km. L’édition 2019 a eu lieu cette année à Marmande. “C’est un petit challenge. J’ai un programme d’entrainement sur 8 semaines, fait essentiellement de séances sur piste, en forêt et aussi du renforcement musculaire”.
Il terminera 12e de l’épreuve, catégorie seniors.

Les policiers municipaux ont accès a minima à deux formations par an pour chaque catégorie d’armes dont le GTPI (Gestes Techniques et Professionnels d’Intervention). Ils peuvent également bénéficier de formations via le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale).
“Je viens d’équipes où l’on s’entrainait régulièrement. J’espère que nous pourrons créer cette dynamique ici”.

Pas de commentaires

You must be logged in to post a comment.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com